Voici venu les beaux jours !!!

Le temps des sorties, des longues balades à cheval au bord de l’eau où dans la montagne.

Mais avec le soleil, le retour des plantes toxiques pour nos amis sont elles aussi réapparues. Voici quelques-unes susceptible d’être croisées au gré de vos pérégrinations.

Sénéçon de Jacob

url12

La plante fraîche est peu consommée mais  sèche, elle contamine les fourrages

TOXICITÉ : toute la plante, surtout les jeunes.

SYMPTÔMES : délai d’apparition de quelques semaines à plusieurs mois

  • Fatigue, perte de poids

  • Digestifs : coliques, diarrhée, muqueuses jaunes

  • Neurologiques : perte d’équilibre, modification du comportement avec alternance violente agitation-prostration, pertes d’équilibre

  • Mort en moins d’une semaine après  les premiers signes si hépatite irréversible

Digitale Pourpre

28067875972_2e2d4e871c_b

Rarement consommée fraîche, cette plante peut contaminer les fourrage.

TOXICITÉ : la feuille est la partie la plus toxique

SYMPTÔMES : 

  • Hypersalivation, coliques et diarrhée parfois sanguinolente, grincements de dents

  • Difficultés pour uriner

  • Prostration, tremblements, parfois convulsions

  • Hypotension, augmentation ou diminution de la fréquence cardiaque, parfois arrêt cardiaque

Sans oublier dans nos jardins :

  • Le Laurier rose avec comme conséquence la mort en 12 à 36 heures

  • L’If, mort brutale en quelques minutes

  • Le Thuya, mort possible

  • Le Buis, mort en cas de forte ingestion

  • Millepertuis

IMGP6650 (1)  XVMe70d4f74-2a6b-11e7-b91d-560b5f714086  thuja-occidentalis-smaragd_-_thuya_-_home

21225-buis-suffruticosa_diapo_9                    millepertuis-hypericum-forrestii