Cheval et âne corse

    CHEVAL CORSE

    HISTORIQUE

    Il y a eu la découverte d’un squelette daté de 4 millions avant JC, mais c’est avec l’arrivée des grecs dès le Vème siècle avant JC que l’élevage se serait développé. Cette souche a évolué au cours des siècles au gré du milieu, du climat et des influences génétiques extérieures. La souche d’origine autochtone est de petite taille (1m20 – 1m30), svelte, proportionné et rapide.

    C’est certainement au moment des invasions sarrasines au VIIIème siècle qu’il s’est probablement croisé avec des chevaux Barbes.

    Au cours de la période médiévale corse le cheval prend beaucoup d’importance.

    Il est rustique, courageux et particulièrement bien adapté au relief difficile de l’île. C’est pourquoi il est recherché par de nombreuses personnalités et guerriers.

    Il est renommé jusqu’en Sardaigne qui en importe car il est rapide à la course et endurant à l’effort.

    Sous le règne de Louis XVI, il y eut une première tentative d’amélioration de la race.

    Un haras fut construit à Aléria où sont envoyés deux étalons du Roi.

    Le cheval a été pour l’homme un moyen de communication indispensable entre un village et l’autre sur des routes longues et difficiles.

    Aucune race ne lui est comparable, ils parcourent les sentiers pierreux des montagnes, passent sur des précipices sans jamais chanceler, ni chuter.

    Le cheval corse interpelle celui qui croise sa route, ce cheval unique a toujours tenu une place privilégiée dans la vie insulaire et continue de réjouir ses nombreux adeptes.

    Présent en Corse depuis de nombreuses années, le cheval de type corse est un patrimoine que de nombreux passionnés souhaitent aujourd’hui faire reconnaître.

    Une démarche est donc engagée.

    STANDARD DU CHEVAL CORSE

    ANE CORSE

    HISTORIQUE

    Petite histoire de l'âne Corse
     
    Parmi les gros animaux après le boeuf (il y  a 5000 ans), l'homme a introduit l'âne en Corse 1200 ans avant notre ère. Originaire d'Arabie ou il a été domestiqué, l'Equus Asinus Africanus se serait propagé à travers le pourtour du bassin méditerranéen par le biais des Egyptiens, des Phéniciens, des Grecs, des Libyens.
     
    L'âne a toujours été très présent sur l'île de Beauté; son assistance était très utile, bâté, attelé ou monté, dans les carrières de pierre, pour les travaux agricoles dans les endroits les plus escarpés, pour relier les hameaux éloignés ou se rendre sur les exploitations agricoles éparses. Son rôle était aussi d'importance pour la production de mules et mulets, particulièrement bien adaptés dans cette région accidentée.
     
    Plan terrier
    (1770 - 1795)
    1830 1882 1902 1906 1925 1932 1970
    5.000 6.000 8.000 9.000 10.000 18000 20.000 3.100
     
     
    On remarque qu'après 1932, l'importance de la population asine se fait de moins en moins utile. On voit s'ouvrir un nouveau marché à l'exportation destiné à la charcuterie. C'était la période où les ânes étaient envoyés vers Nice ou l'Italie pour être transformés en salaison.
     
    La diminution progressive des activités agricoles traditionnelles, la mécanisation des transports, le développement des véhicules automobiles ont eu raison de cet animal doux et sympathique.
     
    Aujourd'hui
     
    Le Conseil du Cheval en Corse mène une campagne d'identification généralisée de tous les ânes en vue de la reconnaissance de l'âne Corse. Cette action est financée par l'ODARC et France Agrimer.

    STANDARD DE L’ÂNE CORSE

    L'animal est rustique, massif, robuste avec une sûreté  de pas légendaire (tape du pied sur) adapté à son territoire de montagne.

    La robe:  gris à gris très foncé. La croix de Saint André (croix de Palestine ou croix du Christ) est toujours présente, située sur les épaules, le marquage se prolonge au niveau de l'articulation des pattes avant et continue sur le dos jusqu'à la queue. Les poils sont courts.

    La taille de la femelle varie entre 116 et 125 cm, celle du mâle atteint au maximum 138 cm.

    Poids

    Le ventre est de couleur blanche.

    La croupe est musclée et large.

    La tête est volumineuse, le chanfrein est rectiligne et large, les yeux sont en amande,  le contour des yeux est blanc.

    Le museau est blanc. Les oreilles sont très rapprochées  et plantées au sommet du crâne. Les oreilles peuvent être légèrement zébrées.

    Bout du nez

    Les membres sont solides à ossature forte. Les pattes avants et arrières ont des zébrures verticales. Le pied est fort et bien dessiné.

    La queue est touffue.

    Caractère : Il est très intelligent, a un bon sens naturel, est susceptible. 

    C’est une force de la nature. Le dos est creux ou droit.

    CHEVAUX A VENDRE

    13Juin 2016

    A vendre Silive Étalon Corse agréé à la monte, disposant de son carnet de saillie 2016 Toisant 1m42 Âgé de 8ans Porteur du gène alezan Gentil cheval, debourré, sortant seul en exterieur https://www.facebook.com/Passion-cheval-corse-958300324190155/ https://www.leboncoin.fr/animaux/978338491.htm?ca=9_s

    ÂNE A VENDRE

    18Mar 2017

    A vendre, Cesario  ânon mâle 300€ Renseignements : Olivier FONDACCI 06 30 13 91 25