logo-ifce

A la demande du Ministère de l’agriculture, la création d’un « comité filière » a été validée par le Conseil d’Administration de l’Ifce.

Rôle
L’objectif est de créer les conditions d’un débat serein sur les enjeux de la filière, où l’Ifce pourra apporter une expertise technique et économique sur les problèmes d’actualités rencontrés (TVA, coopération internationale, expertises, etc.).

La décision de créer un « comité de filière » a donc été prise afin de créer et d’animer un groupe d’acteurs professionnels représentatif de la filière équine, de permettre une expression et une construction consensuelles de la demande sur les sujets d’actualité ou de fond qui sous-tendent l’activité de la filière.

Fonctionnement
Le comité filière réunit les acteurs socioprofessionnels et les institutions. Les représentant sont :

Courses : France Galop, Société d’encouragement du cheval français,
Sport et le travail : Société hippique française, Société française des équidés de travail,
Utilisation : la Fédération française d’équitation,                                                                                 Syndicalisme agricole : FNSEA, Jeunes Agriculteurs, Coordination Rurale, Confédération Paysanne,
Institutions : direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPEE), la Direction générale de l’alimentation et le Ministère chargé de la jeunesse et des sports (DGAL), l’Institut français du cheval et de l’équitation,
l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture, la Fédération des conseils de chevaux, l’Association des régions de France, l’Association des maires de France.
Le comité filière est présidé par Gérard Rameix.

Des experts peuvent également être invités : Institut de l’élevage, Syndicat des marchands de chevaux, Union nationale interprofessionnelle du cheval, Direction générale de l’enseignement et de la recherche, Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes.

L’animation du comité se fait selon 4 axes de travail :

  1. Améliorer la pertinence de l’observatoire en segmentant plus finement les marchés,

  2. Retravailler sur la définition des statuts professionnel et amateur,

  3. Analyser les problématiques spécifiques du cheval de trait,

  4. Replacer la problématique de la fin de vie des équidés dans sa globalité.

Une première réunion de ce comité s’est déroulée le 20 novembre 2015.

Début 2017, le comité a publié le premier rapport issu de ses travaux. Il présente un état des lieux des difficultés rencontrées par la filière ainsi que des préconisations adressées à l’Etat pour sortir de la crise.

Pour télécharger le rapport du Comité Filière, cliquez ici

Pour télécharger les annexes du rapport, cliquez ici

IFCE-infographie-filiere-equine-2017