Eux aussi, auraient droit à un hommage national

Plus d’un million de chevaux et mulets sont morts pendant la Grande Guerre. Une hécatombe qui révèle les insuffisances de la hiérarchie militaire.

Au début du conflit de 14-18, la France compte 3,5 millions de chevaux, alors qu'on ne recense que 170 véhicules automobiles dans les armées françaises. Les équidés jouent un rôle essentiel et paieront un lourd tribut.

Au début du conflit de 14-18, la France compte 3,5 millions de chevaux, alors qu’on ne recense que 170 véhicules automobiles dans les armées françaises. Les équidés jouent un rôle essentiel et paieront un lourd tribut.